Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Le référencement naturel signifie « Search Engine Optimisation » (SEO). Il est, par définition les techniques des moteurs de recherche pour classer les résultats qu’ils renvoient aux internautes, quand ceux-ci tapent une requête dans la barre de recherche. Concrètement, ces techniques visent à emmener votre site web en haut du classement selon les mots clés des utilisateurs. Il se dit naturel puisqu’il n’est pas payant, contrairement au SEA (Search Engine Advertising) qui émet les premiers résultats d’annonces au dessus des résultats naturels.

Quel est l’intérêt du SEO ?

Vous venez de lancer votre site web et vous vous demandez si son SEO mérite d’être travaillé. Sachez qu’en optimisant votre référencement, non seulement vous ramènerez des visites sur votre site, mais elles seront en plus de qualité. Je m’explique. Vous pouvez en effet avoir un trafic important sur votre interface web, mais il se peut qu’il y ait très peu de conversion, voire pas du tout. Les personnes naviguent sur votre site web, mais elles repartent sans avoir effectuer une action : un achat, un envoi d’un message via le formulaire de contact, etc… Pourquoi ? Parce que la stratégie du SEO n’a pas été longuement et bien pensée. Ces personnes arrivent sur votre site, mais elles n’ont pas trouvé exactement ce qu’elles recherchaient. Ainsi, je vous expose les bonnes pratiques pour optimiser au mieux votre référencement naturel

Quelles sont les bonnes pratiques du SEO ?

Un bon SEO va dépendre de plusieurs techniques, mais il y a 4 pratiques majeures qui vont pouvoir l’améliorer.

1. Identifier les mots clés

La première chose à faire est d’identifier les mots clés. Ce seront les mots que les internautes taperont dans la barre de recherche pour trouver le produit/service qu’ils chercheront. Pour ce faire, vous pouvez commencer par faire de la veille concurrentielle. Quels mots clés la concurrence utilise-t-elle ? Quels mots ont l’air de fonctionner ? Pour cela, vous pouvez instaurer des alertes grâce à Google Alerts. Cet outil nous envoie des notifications sur un mot clé choisi susceptible de nous intéresser.

Les outils gratuits

Google met à disposition de nombreux outils gratuits pour nous aider à optimiser notre référencement. Search Console est un très bon outil pour vous aider dans le choix de vos mots clés. Il vous informe avec quelle requête les utilisateurs vous ont trouvé et combien d’utilisateurs ont cliqué sur le lien de votre site web grâce à ce mot. Concrètement, il vous explique comment Google vous voit, il vous informe des potentielles erreurs sur vos pages. Vérifiez et identifiez donc les pages les plus pertinentes.

Google Trends est aussi un bon outil gratuit pour évaluer et comparer l’utilisation des mots clés sur un secteur géographique précis. Par exemple, vous souhaitez écrire un article sur la ville de Marrakech. Cet article est écrit dans le but de convaincre vos lecteurs de venir séjourner dans la ville Rouge. Vous hésitez entre deux mots clés : « aller à Marrakech » et « partir à Marrakech » pour votre titre. En allant sur Google Trends, vous pouvez vérifier quelle requête est la plus tapée sur votre département, votre région, ou bien toute la France. Il est aussi possible d’évaluer l’impact de ces mots à l’échelle internationale.

Pour renforcer l’impact d’un mot clé, vous pouvez utiliser des balises comme <strong> qui indiquent l’importance d’un mot auprès du moteur de recherche. Attention toutefois à ne pas les utiliser à tout va, Google pourrait considérer cela comme du SPAM.

Les mots clés de longue traîne

Les mots clés de longue traîne sont des termes très spécifiques et non-concurrentiels. Ils vous apporteront moins de trafic, mais ils aideront à augmenter un votre taux de conversion. En effet, ces requêtes très précises ramèneront les internautes qui recherchent exactement ce que vous proposez. Par exemple, au lieu de mettre « illustration à Nantes », il serait plus pertinent d’écrire « Illustration de portrait personnalisé digitale à Nantes avec impression gratuite ».

Vérifiez la pertinence des mots clés

Ces mots clés correspondent-ils aux attentions des internautes ? Ne gaspillez pas du temps et de l’énergie dans de mauvais mots clés. Cela pourrait vous ramener certes plus de visibilité, mais pas la visibilité que vous souhaitez. Votre taux de conversion baissera, puisque les utilisateurs ne trouveront pas ce qu’ils recherchent. Pensez à ce que vous apportez en plus à vos clients par rapport à vos concurrents.

2. Utiliser différents canaux

Les liens internes et externes

Les liens entrants

S’il y a beaucoup de sites web qui indexent le vôtre au sein de leur site, cela montre aux moteurs de recherche que vous proposez un contenu de qualité. Ils se disent que votre site mérite d’être montré aux internautes lorsqu’ils font des recherches, ce qui le fait remonter dans le classement des résultats de recherche. Il y a donc une confiance établie auprès des internautes.

Comment en obtenir ?

Favorisez la qualité et non la quantité. Beaucoup de sites web obtenaient des liens entrants de d’autres sites de pauvre qualité. Leur classement dans les résultats de recherche n’avait pas augmenté, bien au contraire. Faites donc du contenu de qualité : les autres sites vous partageront car ils aiment votre contenu, votre sincérité et votre authenticité. Votre contenu est pertinent à leurs yeux.

Les médias sociaux

Les réseaux sociaux font la promotion de votre site web. D’une part, ils augmentent votre visibilité et votre taux de conversion si vos abonnés sont engagés auprès de vous. Ils partageront votre contenu puisqu’ils aiment ce que vous véhiculez. Grâce à vos médias sociaux, vous pouvez partager votre site web, mais aussi de nombreux articles blogs. Comme Instagram, il est difficile de publier plusieurs liens sur son profil (possibilité que d’un seul lien). Des plateformes gratuites telles que Linktree ou encore Liinks vous offrent l’opportunité de publier plusieurs liens externes, tels que certaines pages d’action (achat, contact) de votre site, ou encore des articles blogs, etc.

3. Mettre à jour son fil d’actualités

Le SEO s’installe dans la durée et prends du temps. La rédaction d’articles de blog en rapport avec le sujet de votre site web aidera à optimiser votre SEO. Bien évidemment, vos articles doivent être pertinents et de qualité. Tout d’abord, faites un planning de la rédaction et de la publication de vos articles. En toute logique, plus vous en écrirez, et plus vous aurez du trafic. Faites cependant attention à rester dans le coeur du sujet de votre domaine. Si vous n’avez pas les moyens de payer un rédacteur, vous pouvez alléger la cadence. 1 ou 2 articles par mois peuvent être raisonnables, tout dépend de vos objectifs commerciaux. Le plus important est d’être régulier dans la publication des articles si vous souhaitez obtenir de bons résultats.

Les articles de blog sont ce qu’on appelle du contenu dynamique. Cela engage vos lecteurs et permet l’interaction avec eux. Cela montre aussi aux moteurs de recherche que votre site est actif, donc ils le favoriseront.

4. Faire preuve d’authenticité et de sincérité

Comme je l’ai évoqué précédemment, il est important de voir ce que fait la concurrence. Cependant, il ne faut absolument pas se contenter de faire des copier-coller. Vous serez pénalisés par les moteurs de recherche et votre audience ne sera pas dupe. Pour rédiger un bon contenu de qualité, il se doit d’être clair et pertinent. Des extensions WordPress tels que Yoast Seo vous aide à évaluer la qualité de vos pages. Évitez les phrases trop longues et favorisez les mots de transitions.

Pour chacune de vos pages, utilisez un titre et une description. Dans le code HTML, vous avez les balises <title> (c’est le nom de l’entreprise) et <meta name=« description » content = (la description). Par exemple : « Site de chaussures à talons pour femmes avec livraison gratuite à Nantes ». Sur WordPress selon les thèmes, vous avez un endroit distinct pour pouvoir entrer votre titre et vos descriptions des pages.

Comment faire une bonne description ?

Pour vous différencier de vos concurrents et écrire un texte qui saute aux yeux, il faut prendre plusieurs choses en compte :

  • Pensez à un titre pertinent par rapport à la recherche (exemple : AZCA – boutique de vêtements pour femmes à Nantes).

 

  • Écrivez une description qui se démarque : ajoutez à votre descriptif un élément qui vous différenciera de vos concurrents, comme par exemple « Livraison gratuite à partir de 50€ d’achat » ou bien « Votre première consultation/devis est gratuit ».

 

  • Évitez les points d’exclamation, ça peut donner l’impression d’être agressé.

 

  • Incitez à l’action. La description doit être convaincante et on doit savoir ce que l’on va faire avant même d’arriver sur la page. Utilisez un verbe d’action, comme par exemple « Découvrez notre portfolio » ou bien « Achetez un tableau dès maintenant ». Certaines études ont montré que les utilisateurs répondaient positivement quand ils étaient incités à faire une action spécifique. Il sait quoi faire une fois que la page est cliquée.

En conclusion

Google valorise des sites web avec des contenus pertinents, uniques et attrayants. Le SEO n’est pas difficile à comprendre. Il faut faire preuve d’empathie en se mettant à la place de ses internautes, comprendre ce qu’ils recherchent dans le but de créer et de partager du contenu qu’ils veulent. Il faut aussi être prêt à changer de stratégie si celle actuelle ne donne pas de résultats satisfaisants. Vous pouvez utiliser des outils et extensions gratuits tels que Pages Speed Insight, et Lighthouse pour faire un audit de votre site web, et voir ce qu’il y a à améliorer. On dit qu’il faut faire un point SEO au moins une fois par an, tout dépend encore de vos objectifs commerciaux. J’espère que cet article vous aidera à établir une bonne stratégie pour votre référencement naturel et qu’il vous aiguillera sur ce qu’il vous reste à améliorer. Si vous avez des questions concernant ce domaine, ou que vous avez besoin d’aide pour faire le SEO de votre site web, n’hésitez pas à me contacter.
fr_FRFR_FR
en_USEN fr_FRFR_FR